Cours du 6 janvier 2014

Andy Warhol

Sommaire : Andy Warhol Les titres de journaux, les objets quotidiens, les portraits, les natures mortes

Andy Warhol (1928-1987)

Ce fut une start du pop art.

Né de parents émigrés de Tchécoslovaquie, père mineur. Il va vivre avec sa mère. Un peu « mal dans sa peau », il rêvait d’être beau et riche. Son père meurt lorsqu’il avait 14 ans. Le jeune Andy a eu la maladie de la danse de saint Guy. Il avait du mal à assumer ses différences (culturelles, religieuses etc.).
Il entreprend des études artistiques au Carnegie Institute of Technology (section Painting and Design), dans sa ville natale à Pittsburgh.
Après 3 ans d’études artistiques, en 1949 il s’installe à New York.

Il fut d’abord un dessinateur publicitaire, il va se faire un nom dans ce domaine. Il est connu dans le monde de la pub.


Andy Warhol – Chaussures illustrations pour Harper’s bazaar (1951)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Modèles de chaussures.

Il a teinté ses cheveux et se fait refaire le nez, il fait venir sa mère auprès de lui.

C’est aussi un très bon dessinateur (à la manière de Cocteau).


Andy Warhol – Dessin
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il reproduit également des vignettes de bandes dessinées. Voir une vignette Superman – Puff

Il a été jaloux du succès de Rauschenberg. Comme lui, il voulait devenir un artiste, il a cherché son créneau.


Andy Warhol – Superman
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Chez Léo Castelli il découvre les travaux de Roy Lichtenstein, et il se rend compte qu’il est meilleur que lui et il n’insiste pas dans cette direction

Il est exposé dans la vitrine d’un grand magasin de New York (Les vitrines de Bonwit Teller) en 1951.

Série des titres de journaux.

Il reproduit ensuite des premières pages de journaux.


Andy Warhol – A boy for meg (1962) 184.5 x 133.7 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

A boy for meg (Un garçon pour Meg, Naissance du fils de la princesse Margarette). Voir un commentaire.


Andy Warhol – Eddie fisher breaks down
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Eddie Fisher breaks down, ex mari d’Elisabeth Taylor qui la rencontre à l’hôpital à Rome. Voir un commentaire.

Série des billets de banque.


Andy Warhol – One dollar

En 1961 billets de banque. Forme emblématique des États-Unis.
Au début, il réalise ses dollars de manière artisanale, en les gravant sur une planche de balsa, puis, il a l’idée de confier ses dessins de dollars à un professionnel de la sérigraphie. Il peut ainsi réaliser facilement des séries.

Il fait une planche de 200 billet de 1 dollar, vendue 43 millions de $ en 2009.

Il a trouvé quelque chose qui lui est propre : la répétition en très grand nombre.

Série des catastrophes

Il procède avec un épiscope. Il renonce aux rubriques peoples et s’intéresse aux faits divers. C’est le début d’une série jusqu’en 1966 série des disasters.
Peinture de catastrophes, il procède par un transfert photographique sur un châssis de nylon, qui est ensuite encré.


Andy Warhol – Accident d’ambulance (1963 – 64)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Accident avec une ambulance. Répétition du thème.

Voir également 129 die in jet. Catastrophe du vol 007 d’Air France en 1962.

Voiture en feu, accident samedi 1964. Voir également Green desaster.
Silver crash car.


Andy Warhol – Purple jumping man (1963)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Suicide saut gratte ciel. Purple jumping man. Voir un commentaire.


Andy Warhol – Tunafish Disaster (1963) 316 x 211 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Intoxication alimentaire au thon. Il représente la photo des victimes et les boites de thon, idée de séries. Célébrité posthume des victimes. Émeute raciale à Birmingham 1963-64.

Série sur les photos des hommes les plus recherchés.

A l’occasion de l’exposition universelle de New York en 1964, il réalise un grand panneau avec la photo des 13 hommes les plus recherchés. Censuré par le gouverneur, voir un commentaire.

Série des chaises électriques 1963


Andy Warhol – Chaise électrique 90,2 x 121,9 cm.
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Chaise électrique bleue, avec un monochrome.
Il organise la perte de l’image à travers sa multiplication, le monochrome symbolise le néant.
Chaise électrique rouge.
1966-67, grand format rouge, jaune, bleu …
Voir les séries de chaises électriques.

Série de boites de soupe


Andy Warhol – Campbells tomato soup
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Campbells tomato soup. Il représente des objets industriels de la vie quotidienne en très grands nombre.
Peinture à la main au départ, il peint aussi des boites usagées, etc.
Voir un commentaire.
Voir 32 boites de soupe au MoMA.
Photo 1963 aide avec assistants, soupes.
Sérigraphie. Idée de fabrication à la chaîne ; procédure artistique qui permet de reproduire à la chaîne.

Même principe avec les bouteilles de Coca Cola vertes. Autres oeuvres sur les bouteilles de Coca Cola (1961).

Pages: 1 2 3

Comments are closed.