Cours du 8 avril 2013

Marckus Raetz (né en 1941)
Il travaille sur le thème de la métamorphose dans les années 80 et affirme que “nous ne voyons jamais le réel qu’à travers des distorsions, des fragments, des métamorphoses“.


Marckus Raetz – Chapeau lapin
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Ainsi, un buste d’homme chapeauté (Beuys) se métamorphose en lièvre dès que l’on tourne autour. Un YES devient un NO, une bouteille devient un verre… et inversement !
Voir un commentaire.
Les œuvres de Raetz remettent en question les habitudes visuelles des amateurs d’art. Ses œuvres ébahissent comme les tours d’adresse d’un magicien. Elles sont poétiques, ironiques et souvent érotiques. Telles des illusions construites, ses dessins, ses tableaux et ses sculptures bousculent nos clichés visuels et nous révèlent les objets sous un tout autre angle.


Sur l’exposition avec Markus Raetz par Rmn-Grand_Palais
Film sur l’exposition “Une image peut en cacher une autre – Arcimboldo, Dali, Raetz” avec Markus Raetz (présentée aux Galeries nationales – Grand Palais, Champs Elysées 2009)

Tim Noble et Sue Webster (nés en 1966 et 67)
La technique des ombres sculpture.
Tim Noble et Sue Webster sont principalement connus pour leurs sculptures en ombre portée pour lesquelles ils utilisent aussi bien des déchets que des rebus métalliques ou des animaux taxidermisés. Après avoir amassé ces divers matériaux en un monticule qui peut paraître totalement anarchique, ils braquent une source de lumière sur ce dernier faisant apparaître, grâce à un incroyable jeu d’ombres, des figures humaines qui s’avèrent souvent être les leurs propres. Le résultat, aussi surprenant que saisissant, joue avec notre propre perception des choses et avec la manière dont des formes abstraites peuvent se transformer en formes figuratives.


Tim Noble et Sue Webster –
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Voir un commentaire.

Voir le site de Tim Noble et Sue Webster.

Alain Fleischer (né en 1944)
Cinéaste, directeur du centre du Fresnoy.
En 2003, a réalisé 3 films (l’homme dans les draps). Corps absent et présent.


Les hommes dans les draps (4) Alain Fleischer

Voir le site d’Alain Fleischer.

Vik Muniz (né en 1961)

La fondation Lambert à Avignon, a réalisé une exposition Vik Muniz en 2011. Il rejoue des œuvres d’art célèbres (Caravage) avec des objets. Il vivait dans un quartier pauvre de Sao paulo, a 18 ans, victime d’une balle perdue, pour le dédommager, on lui donna de l’argent. Il est allé à New York et il a découvert l’art, et a trouvé ce moyen pour faire sortir son quartier de la misère.
Grands formats, pris en photos. Il a été capable, sans culture de l’art, de faire des reproductions d’oeuvres d’art. Il en fait également bénéficier ses équipes qui l’aident à réaliser ses œuvres.


INTERVIEW VIK MUNIZ par artforbreakfast
Interviw de Vik Muniz était de passage à Paris pour présenter « Waste Land ». Un film réalisé par Lucie Walker qui a suivi l’artiste et son projet incroyable pendant trois ans

Voir le site de Vik Muniz.

Les formes molles

C’est devenu un champs de la sculpture contemporaine.
Livre le mou et ses formes.

Matthew Barney (né en 1967)
Il vit avec Bjork. C’est un ancien joueur de football américain, diplômé de médecine.
Ses premières œuvres s’inscrivent dans le droit-fil du body art et à partir de 1994, il fait appel à l’installation, au dessin, à la photographie, à la performance et à la vidéo.
Connu pour son cycle de cinq films, Cremaster réalisés de 1994 à 2002, dans lesquels il met en scène de manière surréaliste des danseuses, le Chrysler Building, des pilotes automobiles, etc et s’interroge sur la non-différenciation des sexes.
Cremaster est le nom du muscle qui, contractant les testicules sous l’effet du froid ou de la peur, protège les spermatozoïdes des variations de température.
Travail très étonnant, grande maîtrise conceptuelle.


Cremaster 3 extrait

Il est lui même présent dans chacune de ses œuvres. Il incarne un personnage qui est un idéal de l’artiste. On glisse entre le masculin et le féminin.


Cremaster 4 (1995)

Il est obsédé par les mutilations (comme Dali). Il crée un univers onirique, l’univers du cirque, de l’opéra.


Matthew Barney – Cremaster 3
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Les personnages incarnés par Matthew Barney sont transformés en mutants. Il nous donne le sentiment que tout change en permanence. Il réinstalle les objets qu’il utilise dans ses films dans ses expositions. Objets réalisés en vaseline durcis par le froid. Il est également marqué par les sévices des nazis durant la guerre. Il a du baroque la violence et la beauté avec également une cohérence intellectuelle. Voir l’article de Libération.


Matthew Barney – Chaussures
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Chaussure.

Film Drawing Restraint 9. Histoires de passagers occidentaux d’un baleinier japonais qui transporte de la vaseline liquide.


Drawing Restraint 9 extrait

Voir le site, cremaster de Matthew Barney

Edouard Ruscha (né en 1937)


Edouard Ruscha – City’ – huile sur toile (1968)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Liquid words. Fonte des lettres passage du lisible à l’illisible. La bouche et l’organe de la parole mais aussi la nourriture (liquide visqueux). Abstrait concret, lisible illisible, il fait couler des mots. Voir d’autres liquid words.
Voir Ed Ruscha à Venise

Voir le site d’Edouard Ruscha.