Cours du 25 novembre 2013


Robert Rauschenberg – (1955) Odalisk 210.8 x 64.1 x 68.8 cm Musée Ludwig Cologne
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1955 Odalisk retouché en 1958 c’est le pendant féminin de l’homme à la chaussure blanche. Caisson ouvert sur les côtés, posé sur un pied de meuble blanc et sur un socle à roulettes. Oreiller blanc, un coq au dessus. Allusion au thème de l’odalisque d’Ingres La sensualité est suggérée par les petites images de l’histoire de l’art collées et connues pour leur érotisme (de François Edouard Picot L’Amour et Psyché (1814) auxquelles il a mêlé des images prises dans des magasines.
L’oreiller c’est la sensualité, évocation de la tradition dans les collages, le coq élément viril qui règne au dessus de l’Odalique. Oeuvre caustique, parodique, dans l’esprit Dada qui demande au spectateur de tourner autour, regarder à l’intérieur car il y a des ampoules électriques colorées.
Dans son oeuvre, il va constamment évoquer des images de l’histoire de l’art, pour Dada c’était la censure contre le passé, aujourd’hui il s’agit d’englober le passé dans le présent et l’histoire de l’art dans la pratique contemporaine.


Robert Rauschenberg – (1955) sans titre (avec vitrail) Collection particulière
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1955 sans titre (avec vitrail) auto portant tissus images,


Robert Rauschenberg – (1955) sans titre (39,3 x 52,7 cm)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1955 sans titre : Il y a un coq, une pin up (découpée dans un magasine) dans un paysage champêtre, assise sur des troncs d’arbre. Il y a de l’eau entre elle et le coq. La référence de Rauschenberg est la tempête de Giorgione. Jeu ironique de Rauschenberg pour rappeler ce tableau. L’homme est remplacé par le coq, la colonne tronquée de Giorgone est devenue les rondins d’arbre sur lesquels la pin up est assise (?).


Robert Rauschenberg – Short circuit (1955) 103.5 x 95.2 x 10.8 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Dispositif équipé de charnières et de battants qui s’ouvrent sur un drapeau et une petite peinture de Susan Weil (année du divorce). A la base une image de Lincoln.

Collaboration artistique avec Jasper Johns depuis 1955 ils habiteront dans le même immeuble et s’influenceront réciproquement et ils vivrons ensemble durant six ans.
Il fait référence à sa vie personnelle dans Short circuit.


Robert Rauschenberg – Monogram (1955-59) 106.6 x 160.6 x 163.8 cm Moderna Museet, Stockholm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Oeuvre très célèbre Monogram 1955-59. Oeuvre qui se pose sur un plateau à roulettes. Association surréaliste d’objets improbables. Le pneu renvoie à l’enfance de Rauschenberg qui vivait à côté d’une usine de pneus. Objets, manche de chemise, talon de chaussure, fragment de lettre. Images personnelles. La chèvre renvoie à un souvenir d’enfance.
Tête de la chèvre, peinture sur la chèvre.
On trouve sur le socle, une manche de chemise, un talon de chaussure, une balle de tennis, fragments de lettres, photos personnelles, images prises dans la presse, la pièce d’identité de la chèvre (son fabriquant) et des empreintes de pied.
Rauschenberg a raconté avoir acheté cette chèvre à un marchand de fournitures de bureau qui l’avait acquise par erreur (ce qu’aurait sans doute aimé Duchamp).
Cette oeuvre, refusée par le MoMA est au musée de Stockhlom.


Elegy de Robert Rauschenberg

Robert Rauschenberg – Hynnal (1955)


Robert Rauschenberg – Bed (1955) 191,1 x 80 x 20,3 cm MoMA New York
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1955 Bed combine painting
Ressemble à un lit complet, oreiller et drap, maculés de peinture, installé sur un panneau de bois, oreiller, drap et couverture. Détail de l’oreiller, grande violence picturale.

Le lit est l’un des premiers Combines painting de Robert Rauschenberg. Il a cloué sur un support traditionnel les différents éléments. Ici, il encadre un oreiller usé, et une couette, griffonnés avec un crayon, et des éclaboussures de peinture dans un style qui rappelle l’expressionnisme abstrait.”La peinture concerne à la fois l’art et la vie – a déclaré Rauschenberg – j’essaie d’agir dans l’écart entre les deux.”


Robert Rauschenberg – Canyon (1957) 216 x 176 x 58 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Canyon 1957 oeuvre très célèbre
Oeuvre murale à laquelle a été ajouté un aigle royal empaillé. Il a collé la photo de son fils Christopher (8 mois). Volonté de l’artiste de faire écho Enlèvement de Ganymede par Rembrandt.
L’oreiller en dehors du tableau, évoque les fesses rebondies de Ganymede. Dans le tableau de Rembrandt, Ganymede urine de peur. Rauschenberg a fait (en complément à Canyon) une nouvelle oeuvre pot pour Ganymede (Pail for Ganymede).
Voir un commentaire.
Voir un film sur le site du MoMA (en anglais).


Robert Rauschenberg – Small rebus (1956)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1956 small rebus Photos de sportifs, de presse, photos personnelles, peinture,carte des Etats-Unis, cheval, échantillonnage de couleurs. Oeuvre associée à l’enlèvement d’Europe par le Titien (1559).


Robert Rauschenberg – Rebus (1956)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

image de La naissance de Vénus de Botticelli.
Rosalind Krauss parle à propos de Rauschenberg, d’espace de la mémoire. Il associe des choses anciennes et récentes pour que son oeuvre soit dense comme notre mémoire.

En 1957 il réalise des transferts des photos de magasine sur toile à l’aide de solvants. Exemple Lincoln.


Robert Rauschenberg – Coca Cola plan (1958) 68 x 64 x 14 cm Musée d’Art Contemporain de Los Angeles
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1958 coca cola plan. Les bouteilles de Coca prennent leur envol au dessus d’une boule qui pourrait être la terre. Voir un commentaire.


Robert Rauschenberg – (1959) Trophy (pour Merce Cunningham) Kunsthaus Zurich
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

1959 trophy (pour Merce Cunningham). Il a collé une photo de Merce Cunningham en train de danser.


Robert Rauschenberg – (1959) Winter pool 227.3 x 148.6 x 10.2 cm MET New York
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Winter pool 1959 oeuvre très célèbre. Il a enchâssé deux combine painting entre les barreaux d’une échelle.
Voir un commentaire.

Il développe ce thème de l’échelle, ici, l’échelle est intégrée dans l’oeuvre. Voir : Octave 1960 huile et collage sur toile avec objets.


Robert Rauschenberg – (1960) Pélerin 200 x 137 x 48 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Assemblage avec chaise. Pilgrim (Pelerin) 1960. La peinture sur la chaise prolonge celle du tableau.


Robert Rauschenberg – (1961) Black market Musée Ludwig, Cologne
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Marché noir œuvre inter active. Black Market était à l’origine une œuvre interactive nécessitant la participation du spectateur. En fait, sur une carte écrite en dix langues placés dans la valise sur le sol, Rauschenberg a invité les spectateurs à prendre un objet de l’oeuvre et le remplacer par un de leurs objets personnels. Cet objet devait être noté dans un des quatre blocs-notes fixés sur le tableau et le spectateur devait également laisser sa signature. L’artiste a donc proposé un échange avec le public, une sorte de «marché noir»,
De plus en plus Rauschenberg veut rapprocher l’art de la vie. Je veux travailler dans intervalle qu’il y a entre l’art et la vie (R. Rauschenberg).

1961 performance à l’ambassade des Etats-Unis à Paris, réalisation de 3 timing painting. Il peint trois toiles, en public. A la toile installée dos au public afin que celui ci ne puisse en voir l’élaboration était attaché un micro qui permettait d'”écouter” le peintre en action. Un réveil collé sur la toile déterminait par sa sonnerie la fin de l’œuvre, et alors, Rauschenberg emportait son tableau sans le montrer aux spectateurs.
Voir les peintures : First Time painting, Second Time painting, Third Time painting.
First landing Jump 1961.


Robert Rauschenberg – (1961) First landing Jump (226,3 x 182,8 x 22,5 cm). MoMA New York
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Peinture murale faite avec des objets de récupération. A la force de Soulages ou de Tapiès.
Voir un commentaire (film du MoMA en anglais).