L’expérience de la couleur

Le rouge
Rouge impérial, rouge papal, rouge passion, rouge infernal, rouge sang, rouge théâtre, rouge révolution

Il présente des faces très variées contradictoires même. C’est la couleur par excellence (en Russe rouge, красный = beau). Il y a 35 000 ans on maîtrisait déjà le pigment rouge, obtenu à partir de la terre ocre rouge ici à la grotte d’Altamira.


Bison des steppes (Grotte d’Altamira) vers 15 000 av JC
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Dès le néolithique on a exploité la garance, une plante aux racines tinctoriales. Voir les couleurs de la préhistoire (Abbé Breuil).

Dans l’Antiquité, elle désigne le pouvoir. Rome, César, mais aussi les centurions romains étaient vêtus de rouge. Mais seul l’empereur et les chefs de guerre portaient le rouge fabriqué à partir du Murex, et de la pourpre. La ville de Tyr en Phénicie on était la spécialiste.


La cochenille Kermès Vermilio
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Après la chute de Byzance cette recette s’est perdue, et on fabrique du rouge à partir du kermes (œufs de cochenille qui parasitent certains chênes) et dont la fabrication était longue et coûteuse. Dans la symbolique chrétienne le rouge vif, c’est l’Esprit Saint de la Pentecôte, c’est la vie, la force du sauveur, mais de façon ambivalente c’est aussi le sang du Christ.

C’est ainsi que le rouge et le bleu dominent largement. Dans le diptyque de Melun de Jean Fouquet, on trouve à gauche le commanditaire Étienne chevalier chancelier et en rouge et à ses côtés Saint-Étienne est en habit de diacre et tient le silex de son martyre. A droite, la Vierge entourée de Séraphins en rouge (leur nom = chaleur et lumière) enflammés par l’amour de Dieu et de chérubins (en bleu) qui doivent leur force à leur science de Dieu.


Jean Fouquet – Diptyque de Melun (vers 1452-1458) 93 × 85 cm + 94,5 × 85,5 cm Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Voir un commentaire.

Voir la symbolique des couleurs au Moyen Age.


Diego Velasquez – Portrait du pape Innocent X (1650) huile sur toile, 140 × 120 cm Rome, Galerie Doria-Pamphilj
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Voir un commentaire.

Donc le pape porte du rouge :
– Raphaël Portrait de Jules II,
– Le Titien Portrait de Paul III,
– Francis Bacon Pape rouge assis dans un intérieur (1975), et
– Le Titien
L’Assomption de la Vierge. La Vierge écarte son manteau bleu pour laisser voir sa robe rouge … mais les personnages cloués au sol qui la regardent s’envoler sont en rouge également.

Mais le rouge sert aussi à dire les flammes de l’enfer à désigner Satan comme Hans Memling Le diable en enfer.

Dans les milieux protestants
Au moment de la réforme, pour certains, le rouge est immoral. Ils se réfèrent à un passage de l’Apocalypse où Saint-Jean raconte comment, sur une bête venu de la mer, chevauchait la grande prostituée de Babylone.


Robert Combas – Le jugement de la grande prostituée, la chute de Babylone. (Apocalypse, chapitre 17, verset 1 à 18, chapitre 18, versets 1 à 19) 34 x 48 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il faut donc chasser le rouge du Temple, les substances qui permettent de fabriquer le rouge sont assez sulfureuses réalgar la cinabre, l’orpiment.


Lucas Cranach – Portrait de Luther et de Mélanchthon (1543) huile sur panneau de bois 21 × 16 cm Musée des Offices
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Luther et Mélanchthon sont représentés vêtus de noir.

Dans les milieux catholiques


Le Caravage – La mort de la Vierge (1604-1606) huile sur toile 369 × 245 cm Musée du Louvre
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Au XVIIe siècle quand le Caravage peint la mort de la Vierge, le rouge qui envahit la toile, dit tout le tragique de cette scène, et le peintre nuance, module, ses rouges pour guider notre regard, vers la robe très éclairée de la Vierge.

Pour Rubens, le dieu Mars porte forcément une cape rouge (la guerre).


Le sacrifice d’Issac par Rubens (1614) et par Rembrandt (1636)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Regardez le sacrifice d’Isaac par Rubens (milieu catholique), et la même scène peinte par Rembrandt (en milieu protestant).


Georges de la Tour – Madeleine à la veilleuse (Vers 1642-1644) huile sur toile 128 × 94 cm Musée du Louvre
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Georges De La Tour peint ses Madeleines pénitentes habillées en rouge puisque c’est la couleur des prostituées.


Eugène Delacroix – Mort de Sardanapale (1827) huile sur toile 3,92 m x 4,96 m Musée du Louvre
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Et Delacroix au XIXe siècle peint la mort de Sardanapale avec une diagonale rouge qui dit la violence de cette mort collective infligée par le roi débauché.


Henri Matisse – L’atelier rouge (1911) Huile sur toile, 181 x 219,1 New York, MoMA
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Matisse en 1911 a fait du rouge la couleur de ses intérieurs dans la société,
Voir également :
– Henri Matisse La desserte rouge.
– Paul Gauguin La vision après le sermon.

Le rouge est la couleur du théâtre, il a failli être celle de la France en 1848 si Lamartine ne s’y était pas opposé. Le drapeau des révolutionnaires est devenu celui des pays communistes, feu rouge sur les panneaux de danger et d’interdiction … et les bonnets-rouges qui manifestent.

Les facettes du rouge par Michel Pastoureau.

Les artistes contemporains

La dimension révolutionnaire du rouge a été très souvent exploitée notamment en 1968.


Affiche mai 68 sois jeune et tais-toi !
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Affiche mai 68 sois jeune et tais-toi, 1969.


Gérard Fromanger : Mai 68 ou l’omniprésence du rouge (Podcast de France culture)

Henri Cueco : Marx, Freud et Mao, dans des draps rouges sur un « lit de pierre » qui s’effondre.


Gérard Fromanger – Etats-Unis d’Amérique (1969)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Gérard Fromanger le rouge le drapeau américain dont les rayures rouges cool comme du sang (c’était dans le contexte de la salle rouge pour le Vietnam au MNAM).

Chez les artistes chinois en révolte contre le régime oppressif, Wang Jin 1994 né en 1962 à Pékin, a jeté dans Red Flag canal, 25 kg de pigment rouge sur 4 km comme un fleuve de sang, pour rappeler que ce canal a été creusé au cours de la révolution culturelle oppressive.


Yan Pei Ming – L’homme le plus puissant (1996) Huile sur toile 340 x 400 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Yan Pei Ming l’homme le plus puissant (1996). Il représente son père à la dimension des images officielles de Mao.
Voir également :
Mao en 1998 et
Exécution 2000 à partir du 13 de Mayo de Goya.

Dans la série bloodline, Zhang Xiaogang, né en 2000, évoque les liens du sang dans les familles à enfant unique (avec un enfant à face rouge et un fil rouge qui le relie à ses parents).

Les singulières installations d’Ann Hamilton, américaine née en 1956, nous plongent dans des expériences irrationnelles et dont les souvenirs restent durables.
En 1999 dans le pavillon américain de la Biennale de Venise, du pigment rouge, venu du plafond glissait à intervalles réguliers le long des murs frôlant au passage des caractères Braille en relief et s’amoncelait sur le sol. On ressortait avec du pigment sur les semelles. Étrange association entre cette couleur si présente et l’idée même de la non voyance.


Claude Lévêque – J’ai rêvé d’un autre monde (2001) Installation
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Claude Lévêque en 2001 j’ai rêvé d’un autre monde, installation pour la fondation Lambert à Avignon. Un néon rouge surélevé avec une machine à brouillard et la diffusion sonore d’un grondement. Pour lui le rouge symbolise l’enfer.
Voir un commentaire.

Anish Kapoor le Léviathan 2011 monumenta au grand palais : monstre marin de la Bible qui avalait les âmes. L’artiste a installé un énorme volume de 72 000 mètres cubes qui avalait les spectateurs dans un intérieur rouge sombre chaud presque organique 277 000 visiteurs
Pour lui le rouge symbolise la chair.


Michel Pastoureau à la grande librairie présente Le grand livre du rouge

Michel Pastoureau, Le rouge (podcast de France culture)

Le jaune
Jaune Judas, jaune traitre, jaune apatride, infamant, jaune acide, jaune soleil, jaune lumière


Peinture rupestre de cheval (Lascaux)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il est présent dans les peintures pariétales à Lascaux par exemple parce qu’on peut l’extraire du sol c’est du jaune ocre, jaune naturel.

Il est présent aussi de l’Antiquité à Pompéi et Herculanum. À l’origine on extrayait le jaune de Naples du Vésuve. C’est un minerai brut, mais rapidement on l’a fabriqué artificiellement, à partir de la chaux, et c’était doublement toxique.

Il est très valorisé au Japon où il a longtemps été la couleur de l’empereur.

Mais au milieu du Moyen-âge chez nous, il est devenu la couleur de Judas

A partir du XIIIème siècle, les conciles se prononcent contre le mariage entre chrétiens et juifs et demandent à ces derniers de porter une rouelle jaune.


Rubens – Le dernier souper (1630) huile sur toile 304 cm × 250 cm Pinacothèque de Brera, Milan
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Rubens – Le dernier souper, Judas est en jaune.

Dans le Contat-Venaissin, alors domaine pontifical, les Juifs doivent porter des chapeaux pointus jaunes. Hitler n’a eu aucun mal à s’inspirer de cette tradition du signe distinctif. La Gaude était appelée « l’herbe des Juifs ».

Fort heureusement certains peintres ont fait du jaune leur couleur de prédilection, sans le moindre relent discriminatoire.


Simon Vouet – Allégorie de la charité (1640) huile sur toile 192 x 132 cm musée du Louvre
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Par exemple Simon Vouet est le plus baroque de nos peintres français au XVIIe siècle allégorie de la charité. Voir également :
Allégorie de la richesse (1640)
Vénus endormie (1630)
et Vermer grâce à Marcel Proust à vu immortaliser « le petit pan de mur jaune » de sa vue de Delft.
Dans le tome 5 de à la Recherche du temps perdu, intitulé La Prisonnière, l’écrivain Bergotte s’évanouit à la vue de ce fragment de peinture qui lui révèle tout la médiocrité de son talent. Il a caché son regard comme un enfant un papillon jaune qu’il veut saisir au précieux petit panda. « C’est ainsi que j’aurais dû écrire disait-il mes derniers livres sont trop sec il aurait fallu passer plusieurs couches de couleur rendre ma phrase encore plus précieuse comme ce petit pan de mur jaune« .

Et les impressionnistes Van Gogh surtout, l’ont longtemps utilisé pour sa luminosité.


Vincent Van Gogh – Champ de blé en Arles (1888) huile sur toile 73 x 92 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Le jaune devient synonyme de soleil, de chaleur.
Voir également :
– Van Gogh Douze tournesols (1889)
– Gauguin le Christ jaune. Voir un commentaire.

En tant que signal dans la vie publique, le jaune c’est la Poste et les gilets jaunes des manifestations récentes.

Les artistes contemporains


Georg Baselitz – Femmes de Dresde, (1990)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Les femmes de Baselitz sont jaunes (1990), parce que cette couleur anti-naturaliste, laisse bien apparaître la violence des traces d’outils (tronçonneuse et ciseaux qui ont servi à les tailler).

Wolfgang Laib, est un artiste allemand né en 1950, qui s’intéresse à la culture et à la philosophie de l’Extrême-Orient. Ses travaux relèvent à la fois du Land Art et de l’art minimal. Il réalise des installations à base de pollen (de noisetiers) ou de pissenlits (dans les années 90 il vivait dans un village de forêt noire où il récoltait le pollen des pissenlits), de cire d’abeille, de riz, toujours pour créer des formes très pures.


Wolfgang Laib – «Cinq montagnes que l’on ne peut escalader»
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Patience et humilité il dit : « Je n’ai pas peur de la beauté, contrairement à la plupart des artistes d’aujourd’hui. Le pollen la cire d’abeille sont d’une beauté incroyable qui est au-delà de l’imagination« .
Voir également :
Installation en riz et pollen de noisetier
La chambre des certitudes (cire d’abeilles)

Jean-Pierre Bertrand (1937-2016) aimait travailler avec le sel, le miel et les citrons, souvent sur des surfaces inscrites dans des cadres métalliques et couvertes de feuille de plexiglas. Le sous-entendu est mythologique (ces éléments : sel, miel, sont très présents dans la Grèce antique et dans la Bible). La dimension du temps est aussi présente : le papier nourri au miel et au citron vieillit naturellement.


Jean Pierre Bertrand – Etrog, (1999) acrylique sur bois métal 20 x 13.5 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Michel Pastoureau, le jaune (Podcast de France culture)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *