Cours du 19 mars 2019


Duane Michals – La condition humaine Perceval (1969)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Un homme marche le long d’un quai et se transforme progressivement … en galaxie.

Voir un commentaire.

Caroline Corbasson née en 1989 à St Etienne, est passionnée par les étoiles. Elle a fait des études d’art à Londres, puis à l’école des beaux Arts de Paris. Elle a reçu en 2015 le prix science po pour l’art contemporain.
Elle réalise a partir des images de l’espace de grands dessins au fusain. Assemblages très grand format en noir et blanc.


Caroline Corbasson – Crater (2013)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

C’est de l’art inspiré par la science.

Voir également :
Blank 3 (2015) miroirs de télescope, à la fois précieux et bruts, sur lesquels sont sérigraphiées des images recueillies par le télescope spatial Hubble entouré morceaux de béton.

Voir un commentaire Art et astronomie avec Caroline Corbasson.


Caroline Corbasson explique sa démarche

Série Dust to dust réalisée avec de la poussière fixée sur la toile avec un aérosol.

Elle a également réalisé une série : les signaux, série de photos dans laquelle on voit sa silhouette envoyer des signaux avec un miroir de survie. Idée de montrer la petitesse de l’homme dans l’espace (un peu ce que fait un artiste qui envoie lui aussi des signaux en espérant qu’ils seront captés par quelques personnes).

Voir un film Atacama tourné dans le désert.

Paul Van Hoeydonck, il est l’auteur de la seule oeuvre d’art déposée sur la lune en 1971 par l’expédition Apollo 15.


Paul Van Hoeydonck – Astronaute tombé au sol (1971) sculpture en aluminium 8,5 x 2 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

L’astronome tombé au sol, avec une plaque portant les noms de huit astronomes américains et de six russes.

Damien Hirst oeuvre envoyée sur mars.


Damien Hirst – Spot painting (2003) sculpture en aluminium 8,5 x 2 cm

Il a réalisé un spot painting préparé pour la mission spatiale Beagle 2 faisant partie de la mission « Mars Express » de l’Agence spatiale européenne en 2003. L’objectif était de connaître l’évolution des pigments colorés sur Mars.
Beagle 2 s’est posé à la surface de Mars, le 19 décembre 2003, mais il n’a malheureusement plus jamais donné signe de vie.

Voir un commentaire.

Léonard s’intéressait à toutes les manifestation de la vie y compris celle des insectes

Art biologie et microbiologie

Hubert Duprat Né en 1957, est un autodidacte qui s’intéresse à tout, en associant des connaissances scientifiques avec ses références philosophiques ou littéraires.

En observant les larves du Trichoptère phrygane, il a constaté que les larves se développent dans l’eau, puis fabriquent un cocon avec des matériaux trouvés sur place.

Il a fait un élevage de Trichoptère les larves, il remplace les matériaux du lit de rivière par des paillettes d’or, des perles, des fragments de pierres précieuses. Les larves fabriquent des bijoux et organisent les couleurs et les formes.

Qui est l’artiste, qui a délégué la fabrication ?

Eduardo Kac né en 1962 à Rio de Janeiro, est un artiste contemporain américano-brésilien. Il propose un « art transgénique » à base d’organismes génétiquement modifiés à des fins artistiques.
Il doit sa notoriété à sa collaboration avec l’INRA lors de la création d’Alba, un lapin fluorescent.


Eduardo Krac – Alba (2000) Animal vivant

Présenté comme la première oeuvre d’art transgénique.
L’animal a, en fait, été conçu à des fins purement scientifiques par des chercheurs français de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L’Institut avait confié Alba à Eduardo Kac pour étayer un débat sur les rapports entre sciences et art. Mais, précise-t-on à l’Inra, il n’était pas question de le lui laisser!

Rogan Brown Anglo-irlandais, qui réalise des sculptures en papier découpé dont les motifs proviennent d’images scientifiques de structures cellulaires (bactéries, coraux, coquillages), et qui sont réalisées avec beaucoup de minutie avec un cutter.


Rogan Brown réalise ses sculptures

Voir d’autres oeuvres de Rogan Brown.

Suzanne Lee est née en 1970 à Londres, est créatrice de mode à Brooklyn. Elle travaille sur la mode et les technologies du futur. Elle est chercheuse principale au Collège d’art et de design de Central Saint Martins de Londres, directrice du projet de recherche BioCouture et directrice de la création à Modern Meadow.

Son projet est de réduire l’impact environnemental de l’industrie textile en fabriquant des tissus biologiques. En collaboration avec un biologiste, elle obtient à partir de bactéries, de la levure et d’une solution sucrée, une cellulose microbienne qui ressemble à du cuir.


Suzanne Lee- Bio-vêtements

Voir un film sur Suzanne Lee.

Elle dit qu’elle a trouvé son procédé en s’inspirant du Kombucha qui est une boisson acidulée à base de thé sucré et de levures.
Entre art, mode, technologie et science.

Michel Blazy né en 1966 à Monaco. Il a fait une école d’art à Nice, puis un post-diplôme à Marseille, avant de s’installer à Paris.
Il conçoit des installations qui révèlent la qualité esthétique du pourrissement. Il montre que la vie est partout en latence.


Michel Blazy – Mur de poils de carotte (2000)

Mur de purée de carottes, ressemble à d’anciens crépis. Forte odeur de carottes en décomposition.

Les moisissures composent un paysage visuel qui ressemble à des constellations.

Voir également :
Timeline Nice (2018) galerie des Ponchettes.

Au Frac a Paris, il présente dans une cafétéria sculptures d’oranges de l’artiste.

Il y a dans son travail une véritable méditation sur le temps ainsi que le plaisir de la transgression. Il associe en même temps la beauté et la laideur avec des matériaux qui nous sont très familiers.