Cours du 9 avril 2018

Entre-temps, en 2014, à la galerie Vallois, l’exposition Khaos Naos présentait une vingtaine de sculptures en bronze à thème mythologique.

Khaos, c’est le lieu d’origine de l’univers d’après Hérode (VIIIème siècle avant Jésus-Christ) et le Naos, c’est dans le temple grec, la partie la plus sacrée où on placait la Statue de la divinité. Ces sculptures à la fois ruines d’un passé millénaire et artefacts du futur, évoquent par anticipation (et en beaucoup plus modeste) l’entreprise de Damien Hirst chez Pinault à Venise. Elles semblent rongées par le temps ou soufflées par une explosion.


Stéphane Pencréac’h – Hannibal traversant les Alpes (2014)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Voir également :
Daniel et le lion.
Janus.
L’arène.
Hécate (déesse de la lune).
Pégase.

Dans ces même années, la peinture de Pencréac’h continue à flirter avec la photographie, avec des miroirs, avec des jeux d’illusion.


Stéphane Pencréac’h – Autoportrait avec chat et dragon (2014) Huile sur toile 240 x 210 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

L’autoportrait avec chat et Dragon.
Voir d’autre peintures.

Il produit à côté des dessins à la sanguine ou au crayon extrêmement tendres.


Stéphane Pencréac’h – Buonarroti (2013) sanguine sur papier – 24 x 18 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Voir également :
Alfonso (autoportrait) – crayon sur papier brun – 27 x 20 cm – 2013.
Lucrece sanguine sur papier – 20 x 20 cm – 2013
Voir d’autres dessins.

En 2015, il revisite d’autres événements de l’histoire contemporaine.


Stéphane Pencréac’h – 11 septembre 2001 (2015) sanguine sur papier – 24 x 18 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

11 septembre 2001,

Voir également :
8 octobre 2001 en Afghanistan, (bombardement de l’Afghanistan par les américains).
20 mars 2003 en Irak, (bombardement de l’Irak par les américains).
28 décembre 2004 tsunami en Indonésie,
11 mars 2011 Catastrophe de Fukushima.
4 novembre 2008 élection d’Obama


Stéphane Pencréac’h – Carl Vinson (2015) Huile sur toile – 130 x 97 cm – 2015
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Carl Vinson (c’est le nom du porte-avion américain qui a transporté la dépouille d’Oussama Ben Laden).

Ces œuvres sont exposées à la galerie Vallois à New York en 2015, sous le titre ironique « Perfect present« 

À la galerie Vallois rue de Seine à Paris fin 2016 il présente une nouvelle exposition qui s’intitule « La route du Paradis« , et traite de ce paradoxe du XXIe siècle qui veut que pour accéder au paradis, repos éternel, il faut semer la mort et mettre fin à ses jours.


Stéphane Pencréac’h – Sous le regard bienveillant de Dieu
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Sous le regard bienveillant de Dieu montre une djihadiste voilée de noir brandissant un couteau à lame courbe.

Voir galerie Vallois.

Ses travaux récents marquent une nouvelle rupture esthétique et thématique avec ce qui précède, mais la constante, c’est le jeu des illusions spatiales.

Sans titre Qu’est-ce qui est dans et qu’est-ce qui est hors de ces caissons ?

Sans titre Qu’est-ce qui est photo et qu’est-ce qui est peinture ?

Le lion (2017) Qu’est-ce qui est plan, qu’est-ce qui est volume ? Le thème est léger, proche des fables où les animaux sont très présents.

Voir d’autres peintures (galerie Mazel).


Stéphane Pencréac’h – L’atelier (2017)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

L’atelier 2017 est une huile sur sublimation de grand format.

« Notre époque, dit Dagen, est celle des kamikazes éparpillés, des otages décapités, des guerres orientales. Pencréac’h prends acte de ce désossement planétaire en activant une esthétique de la fragmentation, perceptible dans l’hétérogénéité formelle et la grande diversité des moyens de représentation. Entre la toile blanche laissée en réserve, les trous les objets peints et les objets véritables, les miroirs peints et les vrais miroirs, tout est affaire de faux-semblants.
Peut-être que son extrême sensibilité aux conflits mondiaux, ainsi que sa propension à envisager certains thèmes sous l’angle freudien, sont en partie liés au fait que sa femme (et la mère de ses jumeaux) est Kheira Mebrach c’est une psychologue (auteur de plusieurs ouvrages) d’origine algérienne et égyptienne.
Mais bien sûr, la plupart de ses œuvres renvoient à nos préoccupations à tous »
. Son travail est présent dans les collections publiques du musée de Strasbourg, du musée de Nice et de celui de Toulouse, dans de nombreux FRAC et dans les collections privées.

Pages: 1 2 3

Comments are closed.