Cours du 9 janvier 2017


Keith Haring – Couple, 1982. Peinture vinylique sur bâche vinyle
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Voir d’autres images de couples.


Keith Haring – Untitled, 1982, encre vinylique sur bâche vinyle. 182,9 x 182,9 cm.
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Image de l’homme qui brise un bâton. Le bâton rompu symbolise pour l’artiste la volonté de lutter contre l’ordre établi des organisations politiques ou religieuses, comme en témoigne ici la croix à droite de l’image.


Keith Haring – Untitled, 1982, encre vinylique sur bâche vinyle. 182,9 x 182,9 cm.
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Danger du nucléaire sirène qui s’envole croix retournée.
Peintures de all-over personnage avec les bras dressés.


Keith Haring – Dogs, 1982, encre vinylique sur bâche vinyle
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Deux chiens dressés face à face.
Il travaille sans aucun dessin préparatoire ni aucun repentir.
A partir de 1982, les dessins se complètent violence, Sexe,

Il collabore avec Ange Ortiz LA II, graffeur de New York.

Dessins sur un tambour, il utilise des marqueurs fluorescents.


Keith Haring – Vase en terre cuite (1982)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Vase en terre cuite décoré avec un marqueur.

Il réalise son premier body painting à Londres en 1981, en collaboration avec le photographe Kwong Chi Tseng et chorégraphe Bill T. Jones.

Têtes de lit en bois peint.


Keith Haring – Sans titre (1984) 118 x 80 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Tête du David de Michel Ange en résine peint. Voir un détail.
Son travail connait alors un grand succès.

Il a alors un nouveau compagnon Juan Dubose (photo de A. Warhol).

Durant un mois à Times square des images animées de ses dessins passent en boucle. Times Square Story Board, 1982


Keith Haring – Houston street (1982)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il réalise sa première peinture murale à Houston Street a New York en 1982

Il est invité à exposer en Europe : à Amsterdam, invité, à participer à la Documenta de Kassel (invitation exceptionnelle pour un artiste si jeune), en Belgique, en Italie, et au Japon en 1983.
Il prend Julia Gruen comme assistante.


Keith Haring – Mickey Mouse, (1983)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

USA 83 il dénonce l’empire Disney, la télévision, sur de grandes bâches. Graphisme noir simple, donne de l’énergie permanente au dessin.


Keith Haring – Sans titre, (1981) 183 x 183 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Jaune poisson hommes.
Les humains sont devenus des jouets à la suite des effets négatif du progrès technologique.

Les télé évangélistes, asservissent les foules.

Voir des oeuvres de Keith Haring à New York.


Keith Haring – Danse (1983)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Danse (1983) oeuvre célèbre.
Il a rencontré Warhol et Madona

En 1983, il réalise un body painting.

En 1984 en mars pour fêter ses 26 ans, il loue le paradis garage il invite 3000 personnes invitation Madona qui fait un show spécial.

Année où le musée d’art moderne de Paris organise une confrontation avec Basquiat.


Keith Haring, the political line au Musée d’art moderne de la ville de Paris (1984)

Exposition Kieth Haring the political line au musée d’art moderne de la ville de Paris.

Il réalise beaucoup de projets pour les enfants.


Keith Haring – Pinocchio, (1984)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Pinocchio bleu très sexué.

Voir également Big bad Wolf.


Keith Haring – Cruella, (1984)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Cruella

Chenille avec un ordinateur à la place de la tête.

Voir d’autres oeuvres de Kieth Haring.

C’est un peu le monde de Bosch en version moderne.

Voir les oeuvres réalisées en 1984.

Il est invité en Australie à Melbourne où il réalise une peinture murale au Collège technique Collingwood (fresque taguée plusieurs fois et maintenant déplacée).

Il demande à Warhol de lui présenter Grace John avec qui il réalise une nouvelle body painting au célèbre Paradise Garage en 1985.

Il est à la biennale de Venise.


Keith Haring – Le ciel et l’enfer (1984) 11,18 m x 7,87 m

Roland Petit lui commande un décor pour le ballet de Marseille. Sous les applaudissements on voit une main qui passe un anneau à un doigt : le ciel et l’enfer se marient.

En 1985 il expose chez Leo Castelli où il présente des sculptures en acier et aluminium peint. Voir également.


Keith Haring – Exposition galerie Léo Castelli (1985)


Keith Haring – Safe Sex, 20 octobre 1985, acrylique sur toile, 304,8 x 304,8 cm
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Face aux décès de plusieurs de ses amis, Haring conçoit à partir de 1985 une série d’œuvres incitant chacun à se protéger. Les points rouges sur les corps symbolisent le virus du sida.

En 1985, il présente au CAPAC de Bordeaux « Les dix commandements » toiles immenses de très grand format. Oppresseurs en rouge opprimé en bleu sur fond de doré. Voir un commentaire.

L’idée que les gens se font manipuler l’obsède. Il dit « un collectionneur comme Saatchi ou une banque c’est pareil, des organisations dangereuses, parasites et corrompues, comme d’ailleurs l’Eglise catholique. »


Keith Haring – Michael Stewart, USA for Africa (1985)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Keith Haring exprime son combat contre le racisme quand il rend hommage au graffeur noir Michael Stewart, tué par la police : « Michael Stewart, USA for Africa » est une de ses rares œuvres où le personnage a un visage. Il est étranglé par des mains blanches alors que s’écoule d’une terre fracturée un flot de sang où se noient des gens aux mains de toutes les couleurs. Voir un commentaire.

Le thème du racisme est traité de manière brutale. Violence des blancs sur les noirs, voir l’affiche «Free South Africa».


Keith Haring – Sans titre (1985)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Sans titre 1985 critique de la religion présentée comme un monstre castrateur.


Keith Haring – Moïse et le buisson ardent (1985)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Moïse et le buisson ardent.


Keith Haring – Saint Sébastien (1984)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Saint Sébastien le déhanchement du personnage est poussé à l’extrême.

Safe sex pour inciter les gens à se protéger.

Autoportrait avec des points rouges.

Série consacrée a Andy Warhol. Voir Andy Souris # 1 et Andy Souris # 2 et Andy Souris # 3

Il a un nouveau compagnon Juan Rivera qui est un chauffeur.

En 1986, Keith Haring a ouvert le Pop Shop à New York dans le centre de Manhattan. Il a vu le Pop Shop comme une extension de son travail, une boutique amusante où son art pourrait être accessible à tous.

Voir l’intérieur du pop Shop.


Keith Haring – Crack is wack (1986)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il s’engage pour convaincre la jeunesse d’arrêter la drogue (grands murs).

D’autres oeuvres (diaporama).


Keith Haring – Centenaire de la statue de la liberté (1986)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Centenaire de la statue de la liberté bannière peinte et dessinée par 1000 enfants.

Il est invité à Berlin 1986 il peint le mur à côté de checkpoint Charly


Kieth Haring interrogé par Thierry Ardisson

Pages: 1 2 3

Comments are closed.